Accueil » Blog » Message pour le patron
beach bottle cold daylight

Message pour le patron

Vous êtes manager ou dirigeant ? Vous vous demandez comment être un bon chef. Voici une proposition très concrètes de 17 comportements clés pour être un·e patron·ne exemplaire.

[Parmi les nombreuses newsletters auxquelles je suis abonné, Understandably, celle de Bill Murphy est une des plus régulièrement inspirantes. La semaine dernière il a écrit un édito qui m’a beaucoup plu, intitulé «Message for the boss». Tellement plu, en fait, que je lui ai demandé la permission de le traduire et de le reproduire ici. Merci Bill :-)]


Vous êtes un patron ? Cool. Faites défiler la page jusqu’à ce qu’il soit écrit : « Et maintenant, pour les patrons« .

OK, vous autres – en particulier ceux d’entre vous qui connaissent un patron qui pourrait s’améliorer un peu – la newsletter d’aujourd’hui est pour vous.

Ci-dessous, j’ai dressé une liste de 17 « comportements de bon patron », que j’ai recueillis au cours d’une décennie d’écriture sur ce sujet. C’est une belle liste, non ? Mais plus encore, c’est un outil qui vous aidera à offrir un retour constructif aux patrons qui en ont besoin.

L’idée est simple. Faites suivre cet article (ou bien, faites suivre ce lien sur Understandably.com, où cette newsletter [en anglais] vivra à perpétuité) au patron en question.

Si vous vous sentez plus à l’aise, vous pouvez créer une boite mail juste pour l’occasion et l’accompagner d’un petit mot. Exemple :

«Chef·fe, on vous apprécie, et vous faites un excellent travail sur la plupart de ces points. Mais vos collaborateurs aimeraient que vous fassiez un peu plus d’efforts sur les numéros 6, 16 et 17. »

Ensuite, asseyez-vous, et regardez votre vie s’améliorer. Ou pas.

Dans tous les cas, faites-moi savoir ce qui se passe.

Et maintenant, pour les patrons.

OK, les patrons. Même si je vous ai dit de passer directement à la suite, je suis sûr que vous avez déjà lu toutes les lignes ci-dessus. Alors, commençons.

Presque tous les patrons et propriétaires d’entreprise avec qui j’ai parlé récemment disent que le recrutement et la rétention sont de gros problèmes en ce moment. Donc, si j’étais un patron et que quelqu’un m’avait transmis ce lien – surtout s’il soulignait l’un des conseils ci-dessous – j’essaierais peut-être de le lire avec un esprit ouvert.

Voici les 17 « comportements du bon patron ». Faites-moi savoir ce que vous en pensez, et si vous pensez qu’il y a quelque chose qui mérite d’être travaillé.

Comportement n° 1. Identifier des objectifs valables.

C’est le numéro 1 pour une raison : Les grands patrons identifient des objectifs spécifiques qui méritent le temps et les efforts de leur équipe, et ils s’assurent de bien communiquer ces objectifs.

Comportement n°2. Ne détournez pas involontairement l’attention de ces objectifs.

La règle n° 1 semble facile, mais le problème est que vous n’avez qu’un nombre limité de priorités. Ne dites pas à tout le monde que l’objectif A est primordial, et ne dites pas que vous aimeriez que les gens se concentrent plutôt sur l’objectif B.

Comportement n°3. Retenez les noms.

Évidemment, souvenez-vous des noms des membres de votre équipe. Mais aussi : Essayez de vous souvenir du nom de leur famille, de leur anniversaire, de leur situation personnelle. Si vous devez prendre des notes, prenez des notes.

Comportement n°4. Respectez les autres et attendez le respect en retour.

Le respect est une voie à double sens. Ne confondez pas le fait d’être respecté avec le fait d’être aimé ou craint. Ce ne sont pas les mêmes choses.

Comportement n°5. Fêtez les victoires.

Personne ne veut faire partie d’une équipe où la seule récompense pour un bon travail est plus de travail. Fêtez les victoires et marquez les étapes importantes, petites et grandes.

Comportement n°6. Partagez les informations.

Plus un leader est transparent et plus il peut partager des informations, mieux c’est.

Comportement n° 7. Faites preuve de respect et prenez des décisions.

Respectez le temps des gens, surtout. Soyez décisif. Ne laissez pas les gens dans l’attente de vos instructions.

Comportement n° 8. Corrigez les mauvaises décisions.

Vous vous souvenez de la règle n° 1 sur les priorités ? Maintenez-les, sauf s’il apparaît clairement qu’elles sont des erreurs. Dans la plupart des cas, les mauvaises décisions ne s’améliorent pas avec l’âge.

Comportement n° 9. Agissez de manière éthique.

En tant que patron, vous donnez le ton. Montrez qu’un comportement éthique est quelque chose qui vous tient à cœur.

Comportement n° 10. Créez la bonne culture.

Au fur et à mesure qu’une organisation se développe, le façonnement de la culture devient l’un des outils clés du dirigeant. Développez donc la culture avec les membres clés de votre équipe, et faites-y référence souvent.

Comportement n°11. Posez de bonnes questions.

En plus de recueillir des informations, poser des questions est une preuve de respect et d’engagement. Même si vous pensez connaître les réponses, surtout si elles concernent la vie de vos employés, posez des questions.

Comportement n° 12. Sachez quand il faut pousser et quand il faut reculer.

Parfois, un patron peut motiver les gens par des critiques gentilles mais fermes : « Je sais que tu peux faire mieux. » (En fait, c’est la raison pour laquelle un membre de votre équipe vous a envoyé cet article.) Mais la frontière est mince. Les leaders intelligents savent aussi quand il faut se mettre en retrait.

Comportement n°13. Notez les choses.

Pourquoi ? Pour que vous et votre équipe puissiez vous référer aux décisions et aux expériences, et parce que l’acte d’écrire vous aide à réfléchir plus efficacement.

Comportement n° 14. Créez des routines.

Les routines et les processus peuvent être des outils fantastiques, car ils libèrent votre esprit pour vous permettre de vous concentrer sur des activités plus créatives.

Comportement n° 15. Concentrez-vous sur les résultats.

Mais si les processus sont importants, ne suivez pas les routines pour elles-mêmes. En fin de compte, concentrez-vous sur les résultats (tant qu’ils sont obtenus de manière éthique et productive).

Comportement n°16. Partagez le mérite ; assumez le blâme.

Les gens ont besoin de savoir que leur contribution est appréciée. Recherchez donc les occasions de donner du crédit aux autres. Mais lorsque les choses tournent mal, n’oubliez pas : Le leader doit en assumer les conséquences.

Comportement n° 17. Exprimez votre gratitude.

Si vous êtes le leader, vous avez beaucoup de raisons d’être reconnaissant. Commencez par remercier la personne qui vous a envoyé ce lien. Ils veulent que vous réussissiez, et le fait que vous ayez lu jusqu’ici me dit que vous voulez aussi réussir.

Qu’en pensez-vous ? Ai-je oublié certains comportements de patron ? Modifieriez-vous ce que j’ai proposé ? Et que pensez-vous de l’idée d’utiliser ce moyen pour permettre aux employés de communiquer des choses qu’ils ne se sentiraient peut-être pas à l’aise de communiquer autrement ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.


Merci Bill pour cet article ; Vous pouvez retrouver ses articles et vous abonner sur understandably.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :